Feuille tenue

Oleïa

Approche d'enseignement

Douceur, Simplicité, Convivialité

 

Accompagnement

 

J’adapte mes cours en fonction de vos attentes, de vos envies de progression, de vos besoins, par exemple si vous voulez travailler une partie du corps en particulier (redressement du dos, ouverture des hanches, tensions, difficultés à se relaxer etc…). Je veille à ce que vous ne vous blessiez pas : l’écoute de votre corps et de vos propres limites est importante. J’utilise des supports (briques, bolsters, coussins, sangles, couvertures) pour aider toutes les morphologies et les niveaux à progresser sans se blesser. Il n’est pas nécessaire d’avoir une grande souplesse pour pratiquer le yoga : celle-ci s’acquiert progressivement dans un travail d’étirement doux et constant. 

 

Pour accompagner mes cours, j'utilise un bol tibétain, des huiles essentielles, de l'encens, des tapis épais ou fins selon votre convenance et des musiques aux sonorités indiennes.


 

 

oleiahome-yoga3_edited.jpg

Immersion intérieure

 

Tout au long du cours, l’attention est portée sur l’apprentissage de l’harmonisation du mouvement en accord avec la respiration, l’alignement dans les postures, l’attention, l’écoute, la présence à soi et la relaxation. Les vibrations du bol tibétain et la musique aux sonorités de flûte indienne vous feront voyager depuis votre tapis vers l’Inde, au coeur des terres sacrées yogiques de l’Himalaya. Le cours est une méditation en soi, une invitation au voyage intérieur, à l’exploration de son paysage, de ses couleurs, de sa vérité. 

Lorsque nous nous laissons happer par l’agitation et la précipitation, lorsque nous focalisons constamment notre attention sur l’extérieur, sans prendre le temps de respirer, lorsque nous nous tenons à l’écart du silence, tant de choses nous échappent. Ici, on vient s’enraciner dans son être, on observe avec détachement le flot de l’agitation quotidienne suivre son cours, on tourne son regard vers l’intérieur. L’intervalle entre l’inspiration et l’expiration est le temps de la contemplation. 


Je vous accompagne en guidant votre attention vers votre vie intérieure, vos ressentis, vos émotions. Au fil de la pratique, on prend conscience que chaque posture fait émerger des pensées ou émotions différentes. Tout ce que l'on vit sur un tapis de yoga a des résonances avec ce que l'on vit à l'extérieur dans notre vie quotidienne. C’est un moment d’intimité, un exercice d’introspection, un plongeon à l’intérieur de soi, un moment précieux pour ralentir, se retrouver, prendre soin et nourrir le lien avec soi-même, recréer de l’espace à l’intérieur, s’écouter, explorer nos profondeurs : et si tout ce que nous vivions à l’extérieur n’était que le miroir de notre intérieur, des projections de la relation que nous entretenons avec nous-mêmes ? Le yoga n’est pas un exercice de performance ou de compétition mais l’apprentissage du chemin de la non-violence, du respect et de la bienveillance envers soi, un chemin de douceur dans la fermeté, ou de fermeté dans la douceur. 

coquillage-yoga.jpg

Impermanence & vulnérabilité

 

En apparence il pourra sembler que l'apparition répétée de certaines postures au fil de l'année est monotone. Ceci n'est qu'en apparence. A l'intérieur, le vécu dans la posture sera à chaque fois nouveau, la vie est mouvance et à chaque élan du souffle, la vie se renouvelle, tout se meut. Sur un tapis on prend conscience de la vie qui circule en nous. Le yoga est un chemin de connaissance de soi. C'est pour cette raison que j'attache de l'importance à maintenir une séquence qui garde une certaine continuité et routine tout au long de l'année. Pour plusieurs raisons, tout d'abord parce que le mental a plus de facilités à lâcher-prise lorsqu'il reconnaît un cadre dans lequel il peut se laisser porter. L'autre point primordial à mes yeux c'est qu'évoluer en yoga c'est aussi gagner en qualité de perception : qu'est-ce qui est mouvant, impermanent à l'intérieur de moi au sein de cette constance, de cette régularité, de cette même posture pratiquée de manière répétitive ?

Au fil du temps, on prend conscience qu'il existe de nombreuses variations et que dès qu'on commence à se sentir confortable dans une posture, il existe une variation plus complexe, qui nous amènera de nouveau à goûter à l'inconfort. Tout est là : être en paix avec l'impermanence, ces va-et-vient, cette mouvance continue, apprendre à ne pas s'attacher à ce qui n'est plus, accepter ce qui est, tel que nous le propose la vie et être en capacité de recontacter notre paix intérieure même dans les situations les plus inconfortables de l'existence, à traverser les tourments de la vie avec un profond sentiment de calme et de sérénité, et prendre conscience que cette paix intérieure, lorsqu'elle repose sur des fondations solides, peut être parfois ébranlée mais jamais atteinte. C'est aussi apprendre à savourer le chemin, accorder moins d'importance au but qu'à la joie de cheminer, savourer de ne pas tout savoir, de ne pas tout maîtriser, accueillir notre vulnérabilité, notre humanité.

oleiahome-yoga6.jpg

Opération du genou

 

En 2018 j'ai du me faire réopérer du genou droit (ligament et ménisque), cela m'a permis d'insuffler un nouvel élan à ma pratique et d'expérimenter l'accueil de ma vulnérabilité en acceptant de ne plus pouvoir pratiquer certaines postures. Le yoga m'a appris à développer l'acceptation de ce qui est, à m'adapter, à me transformer, à me résilier et à continuer de savourer la vie quelques soient les événements en chemin. Il est possible de reprendre la pratique du yoga assez vite après une opération à condition d'être patient et de ne pas chercher des amplitudes trop importante au début, c'est une belle opportunité pour apprendre à développer l'écoute de soi, de son corps, de ses limitations, de son histoire. Doucement mais sûrement.

Accompagnement par la relaxation de personnes malades, âgées ou en fin de vie

Ayant déjà accompagné un proche en fin de vie dans des conditions très difficiles (cancer stade terminal), je suis dorénavant à l'aise avec la maladie et tous les changements inconfortables que cela peut engendrer au niveau corporel. Mon regard est paisible et non jugeant, pour moi le corps est une enveloppe, le plus important se cache à l'intérieur. Parfois, certaines personnes malades s'interdisent de pratiquer certaines activités car elles sont pétries de gêne et de honte face à leur corps qui n'en fait plus qu'à sa tête. Dans ces moments éprouvants et épuisants, une relaxation c'est comme un petit pot de miel. La relaxation associée à des techniques de respiration, de méditations guidées et visualisations positives permet au malade, en favorisant un état de détente, de remobiliser ses ressources intérieures pour l'aider à traverser ces moments difficiles. Je n'ai toutefois, aucun diplôme en yogathérapie ou en médecine, je ne suis donc pas compétente pour vous prodiguer des conseils santé, je peux simplement vous proposer un petit moment de relaxation, une petite pause qui réchauffe le cœur. 

 

Si vous connaissez un proche qui apprécierait un temps de relaxation, je peux me déplacer à l'hôpital. D'expérience, je sais que ces moments de relaxation, malgré la douleur parfois intense, font parti des petits moments de répit qui font du bien. Je garde dans un coin de mon cœur le regard apaisé et ému de ma mère, malgré l'intensité de la souffrance physique, à la suite de relaxations méditatives guidées poétiques qui l'ont fait voyager vers un royaume lové dans ses profondeurs intérieures, royaume où règne la paix et la plénitude.

 

bouddha-oleiahome.jpg

Structure des cours

 

  • Une séance type de Hatha yoga dure 1h, 1h30 ou 2h et comprend exercices de respiration, salutations, postures, visualisations positives et relaxation (15 à 20 min). Un cours classique de Hatha Yoga est à la fois doux et actif, il trouve un juste milieu entre souplesse, renforcement musculaire et profonde détente. La pratique met l’accent sur l’expérimentation des contraires tels que résistance-lâcher-prise, mouvement-immobilité, inspiration-expiration, force-souplesse. Cette exploration à tâtonnement des opposés amène le pratiquant à développer une perception corporelle et émotionnelle aiguisée, à progressivement sonder et cheminer vers la découverte de cet état de bien-être à la fois physique et psychique, l'équilibre interne le plus juste pour soi. 

Plus d’info : cours de Hatha yoga

 

  • Une séance de Yin yoga dure 2h et comprend une méditation guidée, des exercices de respiration, des postures d'ancrage au sol et un Yoga Nidra : une relaxation méditative guidée de 30 min avec visualisations et pensées positives, aussi appelée "relaxation du rêve éveillé". Le yin yoga est un yoga lent et méditatif qui puise sa source au cœur du Tao. La longue tenue des postures permet d'aller au delà des blocages et de libérer grâce à la lenteur et la profonde détente du corps certaines tensions émotionnelles. 

 

Plus d’info : cours de Yin yoga​

 

  • Une séance de relaxation de type Yoga Nidra dure 45 min à 1h et peut être accompagnée d'exercices de respiration et d'une méditation (guidée ou non).

 

Plus d’info : cours de Yoga Nidra - Relaxation Méditative

oleiahome-yoga1.jpg