Méditation

Oleïa

Yoga & Philo

Hôpitaux

Relaxation pour les patients

Relaxation et yoga doux pour le personnel soignant

Méditation

Le saviez-vous ? 

Nous avons à l'intérieur de nous une précieuse ressource pour faire face aux situations stressantes :

la capacité d’auto-induire un état physiologique dit de « relaxation »

(du latin relaxare : desserrer, relâcher).

 

L'état de relaxation produit des changements physiologiques à l’opposé de la réaction de stress : diminution de la fréquence cardiaque, baisse de la tension artérielle, ralentissement de la respiration, vasodilatation sous-cutanée, diminution de la tension musculaire, diminution de l’activité cérébrale. La relaxation est donc une réaction physiologique qui consiste en une détente musculaire, une détente mentale, un sentiment de calme et de confort. De plus, les images et visualisations positives qui accompagnent la relaxation aident à développer les pensées positives et le sentiment de confiance en soi.

 

Relaxation pour les patients : prendre soin des malades

​​

Le temps est long à l’hôpital pour les patients. Leur offrir un temps de relaxation guidée c’est la possibilité d’accompagner les personnes souffrantes à leur chevet en leur proposant une bulle de bien-être, de douceur, un instant à soi pour s'évader de l’hôpital, se relaxer, soulager les tensions, accueillir ses émotions, trouver les ressources en soi pour s’apaiser, calmer ses angoisses, soulager la douleur, laisser s'installer le calme.

 

La relaxation, un moyen de lutte contre la fatigue, le stress et la douleur

 

La douleur a de nombreuses conséquences : perturbations du sommeil, tensions et contractions musculaires, réactivité au stress, anxiété… La relaxation, l’hypnose ou la méditation sont des techniques fréquemment proposées aux patients douloureux en complément des médicaments. 

 

Validée scientifiquement, la relaxation neutralise la réponse physiologique du stress. En relaxant le corps et l’esprit en profondeur, elle permet de « recharger les batteries », de faciliter la récupération physique et psychique et ainsi combattre la fatigue qui accompagne l’état de stress lié à la douleur. Résultat, un état de détente profonde, aussi bien corporelle que psychique.

 

Dans le cadre de la douleur chronique, les techniques de relaxation sont proposées non pas comme un but (être détendu) mais comme un moyen antalgique et de désensibilisation du système nerveux à la douleur. Une pratique quotidienne entraine des secrétions d’endorphines, les hormones du bien-être, qui ont un effet antalgique au long cours. Pour avoir des résultats, il faut faire des séances tous les jours pendant plusieurs mois. Cela demande donc un apprentissage et les patients sont invités à refaire les exercices tous les jours. L’intérêt de la relaxation est en effet de pouvoir être apprise en vue d’être pratiquée seul. La répétition des exercices permet, peu à peu, d’atteindre l’état de relaxation de plus en plus rapidement.

 

Diverses techniques de relaxation sont proposées : 

  • Training autogène de Schultz

  • Relaxation progressive Jacobson

  • Hypnose Ericksonienne

  • Relaxation méditative guidée

  • Nidra yoga (yoga du sommeil conscient ou rêve éveillé)​

​​

Yoga et relaxation pour les soignants : prendre soin de ceux qui prennent soin

Le quotidien des soigants et aidants est souvent éprouvant, ils sont soumis au stress, à la pression, à la fatigue et l’épuisement, aux horaires décalés, à un rythme de travail intense qui demande beacuoup de sollicitation, de concentration et d’attention ainsi qu’à la gestion de leurs propres émotions face à la mort et à la souffrance des patients. Débordés et sollicités en permanence, leurs ressources sont mises à rude épreuve.

 

La relaxation en milieu hospitalier : prévenir ou limiter l’épuisement professionnel

 

Prendre soin des soignants est ainsi un capital de grande valeur à préserver afin de prévenir ou limiter l’épuisement professionnel. Pour pouvoir apporter du réconfort, de la sérénité aux patients, il faut avant tout, en tant que personne et soignant, être bien en soi, être pleinement disponible, présent ici et maintenant, de tout son corps, de tout son esprit, pour pouvoir partager ce sentiment de sécurité. Comment rassurer un patient si je ne me sens pas en sécurité ? Comment le calmer si je suis stressé ? Comment le réconforter si je suis moi-même submergé par ma propre souffrance ?

 

L’apprentissage de la gestion du stress au travail par la relaxation est un outil indispensable qui permet aux soignants de prendre du recul, de surmonter et d’accepter leur journée de travail avec bienveillance et sérénité, d’assurer une meilleure prise en charge des patients.

 

Durant la séance de yoga ou de relaxation, l'attention est entièrement dirigée sur le moment présent, sur le corps et la respiration. C’est un temps ressource, un temps calme où l’on prend le temps de souffler, de respirer amplement, de ralentir, de se décharger du trop plein, de dénouer et se libérer des tensions physiques et mentales accumulées au cours de la journée ou de la semaine. La relaxation est une réaction physiologique qui consiste en une détente musculaire, une détente mentale, un sentiment de calme et de confort. C’est un retour à soi dans le but d'un apaisement et d’une mobilisation de ses ressources. Les soignants sont invités à répéter quotidiennement les exercices de respiration et de relaxation appris pendant le cours. Quelques minutes sont nécessaires chaque jour pour rester en lien avec soi.

Bienfaits des séances de yoga-relaxation pour les soignants :

 

  • Procure repos, détente physique et mentale nécessaire après des journées de travail éprouvantes

  • Renforce le mental : meilleure endurance nerveuse, prise de recul, meilleure connaissance de soi et de ses propres besoins (de ses peurs, de ses réactions), meilleure gestion du stress (situation d’urgence, décès, souffrance …)

  • Améliore les capacités de concentration, clarté d’esprit, meilleure attention, calme et sérénité dans la prise de décision, qualités indispensables à la profession

  • Développe renforcement, maintien, alignement, coordination et équilibre du corps

  • Corrige les erreurs de posture développées au long de la carrière, soulage des maux de dos, dissipe des raideurs et des tensions musculaires et articulaires

  • Développe l’écoute de son corps (ses sensations, ses émotions) ce qui permet plus de compréhension face aux ressentis des patients : apprendre à prendre soin de soi pour mieux prendre soin de l’autre

  • Crée une disponibilité intérieure et une plus grande ouverture, stimule des relations apaisées

 

 

Objectifs des séances :

 

  • Acquérir des techniques simples pour favoriser la récupération physique et psychique, pour libérer les saturations émotionnelles 

  • Lutter contre l’épuisement physique et émotionnel, prévenir les risques psychosociaux inhérents à la profession

  • Acquérir des outils de relaxation pour une meilleure gestion de ses émotions

  • Acquérir les techniques de yoga pour corriger et maintenir sa posture de manière à prendre soin de son corps

  • Transmettre des techniques que les soignants peuvent réutiliser auprès des patients